Amélioration de la santé et du bien-être grâce à une bonne hygrométrie contrôlée 

Nous sommes tous capables de dire si une atmosphère est chaude ou froide au moment où nous y entrons, mais percevoir si l'air est trop sec ne nous semble pas aussi évident. Nos sens ne sont pas assez raffinés pour "sentir" la teneur en humidité de l'air que nous respirons dans nos poumons ou qui touche notre peau.

Cependant, les effets directs et indirects de l'air sec sur notre santé sont importants. Une exposition prolongée à une faible humidité peut entraîner des problèmes de santé pour de nombreux organes (cerveau, reins, circulation, peau et yeux) et une résistance réduite à la pollution atmosphérique chronique et aiguë, aux infections respiratoires et aux allergies.

Le maintien de l'humidité optimale sur le lieu de travail améliore la santé des employés, ce qui réduit l'absentéisme et améliore la productivité.

Dans son rapport de 2015 sur la gestion des absences, le Chartered Institute for Personnel a déclaré que les maladies mineures, telles que le rhume et la grippe, restent la cause la plus courante de maladie de courte durée. Améliorer le contrôle de l'humidité d'un bâtiment est un moyen efficace et économique de prévenir ce type de maladie à court terme, au bénéfice de l'entreprise et de ses employés..

Une humidité relative de 40 à 60% est la condition idéale pour notre bien-être général, le fonctionnement efficace de notre système immunitaire des voies respiratoires et la prévention de la propagation de microbes et de polluants en suspension dans l'air dans les bâtiments. Ces trois vidéos donnent un aperçu des faits liés à l'amélioration de la santé grâce au contrôle de l'humidité.

Humidité & Santé partie 1

L’air sec et son impact sur la durée de vie des virus


Humidité & Santé partie 2

L’air sec et ses conséquences sur le système immunitaire des muqueuses


Humidité & Santé partie 3

Conséquence de l’air  sur la diffusion des poluants et des virus par voie aérienne 


Plus d'information sur les effets d'un air trop sec